C’est un produit que l’on consomme régulièrement et tout le monde (ou presque) en a dans son placard : le miel. Mais tous les miels ne se valent pas, loin de là. Il y a 7 choses dont vous devez faire attention avant de choisir votre miel.

 

1. L’origine géographique

 

Il est évident que plus le miel sera produit proche de chez nous, mieux cela sera ! C’est une notion très importante, car tous les pays n’ont pas les même normes (on peut trouver plus ou moins de pesticides selon l’origine de la production).

Il vaut mieux éviter la mention assez vague de « UE et hors UE » qui peut très bien signifier que le miel vient de Chine, où de nombreuses fraudes sont commises : le miel est remplacé par du sirop de glucose auquel on ajouté des arômes …

 

2. Origine florale

 

Le miel « multiplieurs » est assez doux en bouche et passe partout. En revanche, ceux qui affichent une espèce florale particulière (thym, oranger, lavande, châtaignier…) ont des caractéristiques particulières. Nous savons par exemple que le miel de thym est très efficace dans les affections de la gorge (toux…) ; celui à la lavande permet d’agir sur la sphère nerveux (stress…).

 

3. Certification BIO

 

La mention Biologique du miel permet de certifier que les ruches n’ont pas été traitées avec des agents chimiques (tels que de la cire chimique), et que les abeilles n’ont pas été nourri avec du sucre ou du glucose.

 

4. Crémeux ou liquide ?

 

Plus un riche est riche en fructose, plus le miel est liquide. Plus le miel est pauvre en glucose, plus il va se cristalliser rapidement. Le fructose à l’avantage d’avoir un indice glycémique plus bas (23/100) contrairement au glucose (100/100). Je vous renvoi à l’article que j’ai écris sur les indices glycériques pour mieux comprendre : Texte du lien

 

5. Sa couleur

 

Plus la couleur du miel est foncé, et plus sont goût va être prononcé et plus il va être riche en antioxydants. Cela pourra vous aider à faire votre choix !

 

6. Son contenant

 

Il est évident que le pot en verre est à privilégier au pot en plastique. Pourquoi ? Le plastique libère des microparticules qui vont perturber le fonctionnement des glandes endocrines (perturbateurs endocriniens), à l’origine de nombreux cancer, troubles de la fertilité (que ce soit pour la femme ou pour l’homme), puberté précoce…

 

7. Conditionnement

 

Si la mention « Contionné en FRANCE », est indiqué sur le pot, ne vous faites pas avoir… Cela ne veut pas dire qu’il à été récolté en FRANCE (c’est souvent le contraire), mais il y a seulement été mis en pot…

 

 

J’espère que tout ces conseils vous aiderons à bien choisir votre miel ! N’hésitez pas à faire les marchés locaux, nos producteurs ont plus besoin de nous, que les supermarchés 👀

 

 

Marion LENGLET 🌷

 

Partager